Encore et encore tout un débat sur la cigarette électronique

e-cigarettes

Ces derniers mois, la discussion autour de la cigarette électronique a envahi les médias et le sujet est même devenu le principal objet de conversation en société. Même si des tas de questions restent encore sans réponse satisfaisante, la cigarette électronique est quand même devenue un produit de grande consommation partout dans le monde comme en France.

En effet, ces deux dernières années, avec toutes les améliorations dans son concept, la cigarette électronique ou e-cigarette est devenue un produit très attractif pour les fumeurs et sa vente connaît un succès grandissant.  Outre son design chic et sa conception haute technologie, la cigarette électronique revient beaucoup moins chère que le coût de la consommation avec les cigarettes traditionnelles. Selon les médias, on compterait aujourd’hui plus de 500 000 fumeurs convaincus par les avantages et les bienfaits de l’inhalateur électronique en France. A part la possibilité de faire des économies, l’utilisation de la cigarette électronique débarrasse aussi les fumeurs de la frustration de ne pas pouvoir fumer dans les endroits publics car ce produit novateur ne produit pas une fumée gênante et dangereuse pour l’entourage.

La réputation de la cigarette électronique est basée sur son potentiel pour  aider les gros fumeurs à réussir un arrêt progressif ou une diminution de la consommation de tabac, sans subir la frustration.

ecigarette-franceLa cigarette électronique n’est pas considérée comme un médicament…mais elle constitue une véritable alternative à la cigarette classique. Pourtant, les autorités sanitaires préfèrent ne pas recommander  son usage. Un pneumologue à la Pitié Salpétrière, président de l’Office français de prévention du tabagisme (OFT), Le Pr Bertrand Dautzenberg a d’ailleurs montré son inquiétude en faisant la remarque suivante : «On ne sait absolument pas si la e-cigarette aide à se libérer de la nicotine». Et il a précisé que la nocivité de l’utilisation de la cigarette électronique à court terme était clairement moindre (que celle du tabac) mais qu’à six mois, un an, deux ans, on ne la sait pas ». Le professeur a également avoué que le produit était pour l’instant considéré comme un produit de consommation courante et que l’on pouvait la fumer presque n’importe où : au cinéma, un professeur en cours…

C’est justement cette absence de certitude sur les effets de l’usage à long terme de la cigarette électronique qui fait que le sujet fait encore tout un tabac. Les incertitudes  sont là mais la réalité en est une autre : la cigarette électronique est un produit facile d’accès. Il suffit juste que celui qui souhaite arrêter avec la cigarette tueuse vienne dans une boutique spécialisé, un buraliste ou sur internet pour se procurer un bon modèle d’e-cigarette, d’e-pipe ou d’e-cigare !

Vous pouvez aussi lui attribuer une note... !


1 étoiles2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (1 votes, average: 10,00 out of 10)
Loading...




Commentaires

Laisser un commentaire


Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votre nom@mot_clé dans le champ "Nom" pour bénéficier d'un lien vers votre mot clé. Remarque : Les commentaires hors-sujet seront systématiquement rejetés... faites un minimum d'effort rédactionnel !